LE BURKINA FASO

Le Burkina Faso ("Terre des hommes intègres") est surprenant par l'hospitalité et la gentillesse de ses habitants. L'accueil est primordial pour les Burkinabé et le traditionnel "bonne arrivée!" accompagné d'un sourire, est souhaité aux étrangers faisant l'honneur de visiter le pays.





Quelques données essentielles

  • Espérance de vie : 49 ans
  • Mortalité infantile : 9.13%
  • Age moyen de la population : 16.5 ans
  • Taux d'alphabétisation : 26.60% (Hommes 36.9%, Femmes 16.6%)
  • Taux d'accès à l'eau potable : 51%
  • Part de population urbaine : 18.3%
  • Fécondité : 6.47 enfants par femme

Géographie

Anciennement Haute-Volta, le Burkina Faso, d'une superficie de 274 200 km², est enclavé et fait partie des pays les plus petits du continent africain. Sa superficie est la moitié de celle de la France. Du nord au sud, la distance est de 625 km, d'est en ouest de 850 km. Seulement 30% de la superficie du Burkina Faso est cultivable.

Le pays est limité par le Mali au nord et à l'ouest, par la Côte d'Ivoire au sud-ouest, par le Niger à l'est, par le Bénin au sud-est et par le Togo et le Ghana au sud.

La capitale du pays est Ouagadougou avec plus d'un million d'habitants.

Le Burkina Faso connaît un climat tropical de type soudanien, sauf le nord qui est une zone sahélienne. On distingue deux saisons : la saison sèche et la saison des pluies (l'hivernage) qui va de mi-juin à mi-octobre. Mars, avril et mai sont les mois les plus chauds qui connaissent des températures dépassant facilement les 45°C. De novembre à février souffle l'harmattan, vent froid et poussiéreux qui déssèche tout sur son passage et propage des maladies comme la méningite et la tuberculose.

Histoire

En 1885, la conférence de Berlin partage l'Afrique entre les grandes puissances coloniales. Puis en 1895, l'Afrique Occidentale Française est créée avec pour capitale Dakar. Le 1er mars 1919 est créée la colonie de Haute-Volta qui sera dirigée par un lieutenant gouverneur. Le premier est Frédéric Charles-Edouard-Alexis Hesling. En 1932, suite à la situation économique catastrophique de la colonie, le territoire est supprimé par décret et partagé entre les colonies voisines : Niger, Soudan français et Côte d'Ivoire. La Haute-Volta disparaît de la carte. C'est en 1946 qu'est créé à Bamako, le Rassemblement Démocratique Africain (RDA) avec Félix Houpouët-Boigny pour président. Le 4 septembre 1947 la Haute-Volta est rétablie avec Bobo-Dioulasso comme capitale et ce jusqu'au 1er août 1952, date à laquelle celle-ci est transférée à Ouagadougou. En septembre 1958 est adoptée la première constitution du pays qui donnera naissance à la 1ère république avec Maurice Yameogo comme président. Le 11 juillet 1960 est signé à Paris l'accord libérant la Haute-Volta de la colonisation et le 5 août 1960 la Haute-Volta proclame son indépendance. Entre l'indépendance en 1960 et 1987, date à laquelle Blaise Compaoré prend les commandes de l'état, la jeune république aura de nombreux régimes : démocratie, dictature, autocratie, etc. C'est en 1984 que la Haute-Volta change de nom et devient le Burkina Faso.

Démographie

60 ethnies composent la population du Burkina Faso. On distingue les sédentaires (Lobi, Mossi, Bobo, Gourounsi, etc...) des pasteurs nomades (Peuls et Touaregs). Les Mossi représentent 48% de la population.

Le français est la langue officielle du Burkina Faso. Toutefois, les Burkinabé s'expriment également en une ou plusieurs langues traditionnelles.

Le pays compte 25% d'animistes, 20% de chrétiens (catholiques et protestants) et 55% de musulmans.

La population du Burkina Faso a doublé entre 1968 et 1996 (13 200 000 habitants) et doublera à nouveau certainement d'ici 2025. Cet important accroissement démographique impose des besoins croissants notamment au niveau des équipements publics (hôpitaux et écoles). Toutefois un enfant sur 10 n'atteint pas l âge de 3 ans.

Economie

Le Burkina Faso est l'un des pays les plus pauvres du monde. En 2001, le produit national brut (PNB) par habitant était 98 fois inférieur à celui de la France. Le secteur agricole avec l'élevage représente la principale activité économique du pays. Les paysans représentent 90% de la population. Mais les instruments de production sont rudimentaires et seulement 2% des terres sont irrigables. On cultive des céréales (sorgho, mil) sur 90% des terres cultivées et des légumes (haricots verts, pommes de terre, tomates, choux) à proximité des terres irrigables. Le coton est le premier produit d'exportation du pays. Mais l'arachide, le sésame, le sucre de canne et le beurre de karité sont également exportés.

Education

En 1990, le taux d'analphabétisme atteignait 81.5% de la population. Ce taux tend à diminuer légèrement grâce aux efforts accomplis par le gouvernement. En 2006, le taux d'alphabétisation atteint 26.6%. Le système éducatif est calqué sur le système français. La population scolarisée est de 38% au niveau primaire et de 6% seulement au niveau secondaire.